Technologie pour les magasins de détail : comment éviter la surcharge d’outils

Solutions de vente au détail

Le choix n’est pas toujours une bonne chose. Fabrice Haiat, PDG et co-fondateur de YOOBIC, déclare que lorsqu’il s’agit d’obtenir les meilleurs résultats de l’utilisation des outils de gestion des tâches en magasin, la consolidation et la simplification sont la meilleure approche.

D’ici 2020, de nombreux détaillants numérisent le magasin en dotant le personnel du magasin d’appareils électroniques pour faciliter et accélérer les tâches et récompenser davantage les performances des employés pour une meilleure expérience client. La pandémie a accéléré ce voyage dans la mesure où les applications grand public comme WhatsApp, autrefois interdites sur le lieu de travail, sont devenues monnaie courante pour la communication entre les employés et même les clients, comme les notifications click-and-collect.

De nombreux nouveaux outils et programmes ont été introduits avec les meilleures intentions pour gérer les circonstances uniques d’une pandémie, mais le résultat a été de multiples solutions qui ont créé de la fatigue parmi le personnel et, dans certains cas, de nouvelles inefficacités et un manque de transparence.

Lorsque les employés passent d’un support à un autre pour rechercher des informations, le temps supplémentaire passé avec les clients peut être utilisé pour quelque chose de plus mutuellement bénéfique. Une étude américaine de l’Université Cornell a révélé que le fait de changer d’appareil fait perdre environ une heure à chaque fois et entraîne également des erreurs car les travailleurs ne peuvent pas suivre ce qui se passe avec tous les différents outils utilisés.

Des outils multiples signifient également une formation et donc une intégration plus longue pour les nouveaux employés et les employés existants. De plus, les coûts informatiques sont plus élevés en termes d’achat et de gestion d’appareils et de coûts de licences logicielles. Le chevauchement des fonctionnalités signifie que les détaillants paient pour des fonctionnalités qu’ils n’utilisent pas, ce qui crée des problèmes de gestion supplémentaires sans valeur ajoutée.

Obtenir une image complète de ce qui se passe dans les magasins est compliqué par la multiplicité des appareils et des systèmes, ce qui limite la capacité d’un détaillant à être agile et à élaborer des stratégies pour l’avenir.

De nombreux travailleurs ont répondu à ces pressions en utilisant simplement les outils qu’ils utilisent le plus dans leur vie personnelle, comme WhatsApp ou Facebook Messenger. Cela a entraîné une perte potentielle de la sécurité des données et la menace de piratage, car les communications ont alors commencé à circuler en dehors du réseau de l’entreprise et à accéder à plusieurs applications en utilisant les mêmes mots de passe.

Cependant, comme le montre notre enquête State of the Frontline Worker Experience 2022, les équipes de première ligne ont besoin d’outils modernes pour soutenir leur travail, mais elles veulent également une expérience simple et transparente dans un environnement convivial utilisant des applications de type médias sociaux. sont familiers avec

Voici quatre actions clés que les détaillants peuvent entreprendre pour reprendre le contrôle des appareils et outils en magasin.

1. Passez en revue les outils, les processus et le flux de travail existants

Chaque entreprise a des besoins, des valeurs et des ambitions différentes, et tous les outils utilisés doivent correspondre à cette vision. Chaque organisation et groupe d’utilisateurs a des besoins différents, il est donc important de les documenter d’abord et de parler également aux employés pour voir ce qu’ils veulent et ce dont ils ont besoin. Une partie de cela consistera à découvrir quels outils ils aiment utiliser, quelles fonctionnalités ils trouvent les plus utiles et quelles fonctionnalités ils n’utilisent pas.

Travaillez avec votre partenaire technologique pour examiner les processus et outils existants afin de déterminer s’ils sont adaptés aux objectifs commerciaux, à la satisfaction du personnel et aux licenciements. Après cet audit, le partenaire développera une organisation et une architecture informatique optimales où certains outils pourront être supprimés ou intégrés à la nouvelle plateforme.

2. Consolider et simplifier

La réponse à la maximisation de la productivité est un système d’engagement qui combine les fonctionnalités les plus utiles sur une seule plateforme. Choisir la bonne parmi les nombreuses options disponibles devrait commencer par les bases :

  • Cela devrait inclure un logiciel de gestion des tâches de vente au détail afin que les équipes de première ligne puissent travailler de manière indépendante et avec des instructions de tâche simplifiées, des listes de contrôle numériques et des commentaires en temps réel.
  • Pour créer une communauté de travail solide, le magasin doit disposer d’un outil de communication, ce qui est important pour les travailleurs de première ligne car il permet à tout le monde de rester au courant grâce à des opportunités de communication descendantes, ascendantes et entre pairs.
  • Il devrait avoir une plate-forme d’apprentissage pour intégrer l’apprentissage dans la culture organisationnelle et rendre l’avancement plus accessible.

Une plate-forme de travail numérique unifiée centralise ces capacités et augmente également la visibilité grâce à des tableaux de bord consolidés des données de vente, d’apprentissage, d’exploitation et de communication pour fournir des informations exploitables en temps réel au siège.

3. Choisissez un outil spécialement conçu pour les travailleurs de première ligne afin d’en favoriser l’adoption :

Mobile-first est essentiel pour les travailleurs de première ligne qui sont toujours debout et sautent d’une tâche à l’autre. Il aide les organisations à créer un sentiment de communauté et d’appartenance en connectant les équipes du siège social de première ligne et leurs pairs.

Les capacités de micro-apprentissage permettent un apprentissage et un développement continus pour les équipes de magasin occupées sans perturber le flux de travail. Logiciel de gestion des tâches qui améliore la productivité, fournit une assistance de première ligne et fournit des commentaires qui permettent au siège social d’assurer l’excellence opérationnelle dans tous les magasins. Enfin, recherchez un logiciel qui permet au siège social de voir ce qui se passe dans les magasins en temps réel.

4. Intégrez et concentrez-vous

Les outils existants sont souvent déjà profondément intégrés dans le tissu de l’organisation, il peut donc ne pas être pratique de remplacer chaque outil individuel, les détaillants doivent donc travailler pour intégrer les outils existants avec la nouvelle solution tout-en-un.

Le choix d’un outil de travail numérique tout-en-un avec des capacités intégrées signifie que les équipes de vente au détail de première ligne ont un parcours transparent car elles disposent d’un guichet unique pour tout ce dont elles ont besoin tout au long de la journée de travail sans avoir à basculer entre les outils ou à se connecter plusieurs fois ils ont . De cette façon, les détaillants disposent des bons outils pour offrir l’expérience employé souhaitée par les employés du magasin et l’expérience attendue par les clients.

Envoyez cet article à un ami

Vous devez être connecté pour utiliser cette fonctionnalité.

Veuillez vous connecter ici

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *