Les scientifiques découvrent que l’alimentation limitée dans le temps peut réduire la somnolence extrême de la phase sombre

Le tir associé à la transition veille-sommeil dans le PVT est altéré par l’alimentation AL HFD. Crédit : Université du Zhejiang

L’obésité induite par un régime riche en graisses (HFD) est une épidémie croissante et un problème de santé majeur. Bien que la somnolence diurne excessive (EDS) soit un symptôme courant de l’obésité induite par HFD, les résultats de la recherche suggèrent que l’éveil réduit peut être amélioré par une alimentation à durée limitée (TRF). Cependant, les mécanismes neuronaux sous-jacents restent largement obscurs.

Le professeur Li Haohong du MOE Frontier Research Center for Brain and Brain-Machine Integration, Université du Zhejiang, et le professeur Zhang Luoying du Key Laboratory of Molecular Biophysics, Huazhong University of Science and Technology, ont publié dans le journal ouvert, “Time-restricted feeding contre le sommeil en phase sombre extrême induit par un régime obésogène” le 16 octobre. est une intervention” introduction à l’article Examen scientifique national.

L’obésité, qui a atteint des niveaux épidémiques chez de nombreux adultes et enfants, survient lorsque l’apport énergétique dépasse de manière chronique la dépense énergétique. Les patients obèses sont souvent victimes d’EDS, qui a un effet traumatique sur leur vigilance, leur concentration et leur qualité de vie.

Une somnolence excessive pendant la phase active du cycle quotidien est également signalée chez les rongeurs obèses, y compris les modèles d’obésité génétiques et induits par HFD. Le TRF, qui est connu pour atténuer les perturbations métaboliques et restaurer l’oscillation du gène de l’horloge dans les tissus périphériques des souris obèses, peut également corriger la dérégulation induite par l’obésité du cycle veille-sommeil.

Couvrant toute la longueur rostrocaudale de la ligne médiane du thalamus, le noyau thalamique paraventriculaire (PVT) remplit des fonctions distinctes le long de l’axe antéropostérieur. Elle est associée à l’attention, à l’éveil et à la régulation des comportements émotionnels et motivationnels. Le PVT est également impliqué dans la régulation du comportement alimentaire, la prise alimentaire étant en outre régulée par une interaction complexe de signaux circulants d’homéostasie énergétique.

Des études antérieures ont montré que le PVT est sensible au bilan énergétique. L’hypoglycémie induit une activité accrue des neurones projetant PVT-noyau accumbens (NAc), entraînant des effets orétiques. En revanche, l’injection d’agonistes du récepteur du peptide-1 de type glucagon (GLP-1R) dans le PVT réduit l’activité de ces neurones et produit des effets anorexiques.

Les premières études chez le rat montrent que c-Fos (un marqueur de l’activité neuronale) augmente dans le PVT pendant la phase sombre (active) par rapport à la phase claire. PVT fait référence au système d’excitation thalamocortical. Il reçoit des innervations denses de fibres peptidergiques des réseaux de régulation veille-sommeil, y compris des fibres noradrénergiques et sérotoninergiques du tronc cérébral, ainsi que des fibres histaminergiques, orexinergiques et contenant de la neurotensine de l’hypothalamus. De larges entrées excitatrices au PVT peuvent activer le cortex cérébral pour induire l’éveil. Cependant, les lésions PVT sont susceptibles de perturber l’intégrité de l’éveil et d’induire le sommeil chez l’homme et les rongeurs.

De plus, des études récentes ont suggéré que la TVP est également liée à l’excitation indépendamment du cycle lumière-obscurité. Dans l’obscurité constante, les niveaux de c-Fos augmentent dans le PVT lors de l’accès programmé à des aliments appétents. De plus, la prise alimentaire modifie le pic des oscillations diurnes de PER1 dans le PVT. Ainsi, on pense que l’activité des neurones PVT joue un rôle important dans le maintien de l’éveil pendant la phase active du cycle quotidien, qui peut être modulée par les horaires d’alimentation quotidiens. Ainsi, Li Haohong et al. TRF administré pour prévenir et inverser l’inactivité PVT induite par l’alimentation et l’éveil fragmenté pendant la phase sombre lorsque les souris sont normalement actives.

Dans l’étude, le phénotype EDS a été reproduit chez des souris atteintes d’obésité induite par HFD. La consommation chronique ad libitum (AL) de HFD raccourcit la durée de l’éveil et augmente la fragmentation de l’éveil pendant la phase active. L’accès AL au HFD a réduit l’excitabilité neuronale et la transmission synaptique PVT altérée, modifiant le rapport excitation/inhibition (E/I).

De manière constante, l’inactivation du PVT chez les souris maigres a réduit et perturbé l’éveil de la même manière que le traitement HFD, tandis que la restauration de l’activité neuronale du PVT a consolidé l’éveil chez les souris obèses. De plus, cet éveil fragmenté peut être prévenu par une TRF phase/nuit active.

Les chercheurs ont découvert que le TRF en phase active inversait également les altérations induites par le HFD dans l’activité synaptique PVT, l’efficacité du traitement dépendant de la durée de l’alimentation/du jeûne. De plus, la TRF pourrait non seulement prévenir, mais aussi inverser les effets de l’obésité induite par HFD sur la TVP et la vigilance. Ces résultats mettent en évidence un mécanisme pathologique potentiel sous-jacent au SED lié à l’obésité et justifient une intervention non pharmacologique.

Détails:
Xu Wang et al., L’alimentation limitée dans le temps est une intervention contre le sommeil excessif en phase sombre induit par un régime obésogène, Examen scientifique national (2022). doi.org/10.1093/nsr/nwac222

Fourni par l’Université du Zhejiang

Devis: Une alimentation limitée dans le temps peut atténuer la somnolence excessive de la phase sombre, selon les scientifiques (2022, 4 novembre) 4 novembre 2022 https://medicalxpress.com/news/2022-11-time-restricted-alleviate-excessive -dark- phase -sleepiness.html

Ce document est soumis au droit d’auteur. Aucune partie ne peut être reproduite sans autorisation écrite, sauf dans le cadre d’une utilisation équitable à des fins d’étude ou de recherche personnelle. Le contenu est fourni à titre informatif uniquement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *